NutritionNutrition

Le poulet, mangez light tout en faisant le plein de protéines

Le poulet, mangez light tout en faisant le plein de protéines
10/01/2017 commentaire0 | vue1481 |

Perdre du poids lorsqu’on aime bien manger parait parfois difficile, ceci dit il est possible de bien manger, de manger bon et avec beaucoup de goût tout en cuisinant diet. Le choix des ingrédients est essentiel. Le poulet fait partie des atouts minceur à mettre à l’honneur dans ses menus hebdomadaires. Car le poulet n’est pas juste une viande peu grasse, c’est aussi une viande pleine de vertus.

 

Le poulet est une viande maigre gorgée de protéines. Avec un intérêt non négligeable ; son coût bas contrairement au poisson et à la viande rouge. C’est aussi une viande satiogène (qui câle).

 

L’autre avantage du poulet est qu’il se marie avec beaucoup de choses et peut être cuisiné de différentes manières.

 

En entrée :

Le poulet est l’une des rares viandes que l’on peut servir froides. Il garde toutes ses saveurs et se prépare sans chichis, pourvu qu’on fasse les bons mélanges : avec de l’avocat, de l’ananas et une sauce à base d’huile de lin. Délicieux et diététique à souhait.

 

En plat principal :

Quatre variantes, à intégrer dans ses menus sans peur de prendre des kilos.

 

Des fajitas : non seulement on voyage mais on mange ludique et délicieux. Du guacamole à base d’avocat (un antioxydant puissant avec plein de bons gras), des légumes : poivrons, oignons … on poêle et on dépose dans des petits plats pour que chacun se fasse ses fajitas à son goût. La base est une galette à base de mais (sans gluten). A privilégier le week-end pour que la tablée soit plus joyeuse et plus détendue. Chacun se concocte ses fajitas et tout le monde est content.

 

Cuisses de poulets grillées à l’huile de sésame et à la sauce soja : pour changer du corps gras classique : huile de tournesol ou beurre. Quelques graines de sésames et le tour est joué. A accompagner d’une poêlée de légumes ou une salade.

 

Blanc de poulet à la yassa: plat typiquement sénégalais. Cuit à l’ail, citron, oignons, huile d’olive, sel et poivre. A accompagner de riz. C’est un délice diététique. Pour le plus minceur, remplacez le riz blanc par du riz brun ou du quinoa.

 

En tajine : pour ne pas oublier notre touche marocaine, avec du citron confit : on l’accompagne de pâtes complètes plutôt que de pain, ou d’une salade pour une touche de fraicheur et de croquant.



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL