NutritionNutrition

Au fast-food

Au fast-food
22/08/2016 commentaire0 | vue1207 |

Si ça ne tenait qu’à nous, on mangerait tous les jours à la maison, louée hyper chère, histoire de l’amortir. Mais les enfants sont fans de fast food, et les vacances, c’est pour eux surtout. Alors on les accompagne au mac bidule du coin. Sauf que l’odeur des frites ne nous laisse pas indifférente. Que faire?

On mange avant d’y aller, histoire de ne pas manger sur place. C’est une bonne manière de gérer ses envies, et donc son alimentation. Lorsqu’on n’a pas faim, on ne se jette pas sur n’importe quoi. Et on mange dense : salade d’avocat aux crevettes et… vinaigrette (pas de mayo), ou salade de riz à laquelle on intègre des œufs.

On se laisse tenter mais pas trop : par exemple on prend une part de frites avec une …salade. Et on ne plonge pas nos frites dans la mayonnaise, on se contente de la moutarde.

On se laisse carrément tenter : c'est-à-dire qu’on fait la totale (double cheese, frite, soda, glace). Par contre on fait ça à la seule condition de ne pas culpabiliser durant trois jours. Sinon ce n’est pas la peine.  Et on se rattrape. Pas une goutte d’huile pendant le reste de la journée et même le lendemain si on a le courage. Et jus de citron allongé d’eau chaude à jeun le lendemain, histoire de se débarrasser des graisses de la veille.

Et on n’abuse pas du fast food. Les enfants devraient être orientés pour tout ce qui touche à l’alimentation, et c’est aux parents de le faire. L’éducation alimentaire commence tôt. Si on doit les habituer aux légumes, aux fruits, à l’équilibre dans l’assiette,  à une bonne nutrition, c’est dès l’enfance. Et surtout on doit leur donner l’exemple.



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL