NutritionNutrition

En juillet, je mange de la figue de barbarie !

En juillet, je mange de la figue de barbarie !
18/07/2016 commentaire0 | vue2014 |

Lhendya ou figue de barbarie, ce fruit qu’on a aimé dès la première bouchée. On en a mangé sur la plage à même le sable. Ou dans la rue. On se souvient aussi des constipations monumentales parce qu’on en a abusé. On se souvient aussi qu’on a juré de ne plus en manger et qu’on a repris deux jours plus tard.
 

Ce fruit fait partie de nous. La figue de barbarie a beau avoir été importée par les espagnols d’Amérique centrale, depuis le temps on se l’aie appropriée. C’est notre fruit à nous. Celui qui nous laisse des épines qu’on découvre au fur et à mesure. Comme un prix à payer pour ses nombreux bienfaits.

Source d’antioxydants et de vitamine C : la figue de barbarie est très riche en vitamine C très bonne pour la régénération cellulaire.

Riche en Vitamine E et Vitamine A, en minéraux dont le magnésium, plus la peine de se demander pourquoi on se sent si bien après en avoir mangé. Et c’est vrai qu’il y a une vraie sensation de bien être après avoir croqué dans ce fruit à l’aspect plutôt insolite.

La figue de barbarie contient des mucilages également, qui absorbent le surplus de sucre dans l’intestin et donnent également cette sensation de satiété.

La figue de barbarie est excellente pour la peau, son huile extraite de ses grains est très coûteuse car très rare. Ceci dit c’est une merveille pour la peau du visage et du cou, un excellent cicatrisant également.


Nos conseils :

Consommez-en en quantité raisonnable, très riche en fibres qui ont un rôle protecteur pour les intestins. Ceci dit il ne faudrait pas en abuser car il y a un risque de constipation.

Mangez-en avec d’autres fruits, en salade de fruits. Ou mélangés avec de la charcuterie, ça fait une excellente entrée. 



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL