LookLook

Maquille toi ma belle : Leçon N° 2

Brosse de blush
07/01/2016 commentaire0 | vue2766 |

LEÇON N°2 : JE BLUFFE AVEC LE BLUSH

Avoir le rose qui monte aux joues, mordre dans les joues roses d’un enfant ; image mignonne d’une femme émue ou d’un enfant qui se porte bien.

Malheureusement beaucoup de facteurs nous font grise mine ; fatigue, pollution, manque de sommeil, alimentation pauvre en vitamines... Autant de facteurs nous obligeant à user d’artifices pour retrouver nos joues roses de petite fille. Après tout rien ne nous oblige à garder plus avant le visage pâle comme un genou, surtout que le blush se décline de nos jours sous toutes les formes, toutes les textures et toutes les couleurs. Mais attention, il existe des règles de base pour ne pas finir peinturlurée.

1-Choisir la bonne texture

Blush poudre, le plus utilisé, le plus simple à appliquer, un coup de pinceau et le tour est joué. Convient à toutes les peaux.

Blush crème : en crème fluide ou compacte, il s’applique aux doigts ou avec une éponge pour plus de maitrise. Mais attention, une faible quantité de produit suffit, au risque de virer au camouflage.

Convient aux peaux sèches à normales, à éviter lorsqu’on a la peau grasse.

Blush liquide : ouille alors celui-là est très riche en pigments, une goutte suffit, mais attention attention, il sèche extrêmement vite ; il faut étaler rapidement. Mérite de s’entrainer jusqu’à maitrise totale de la bestiole.

Convient à tous les types de peaux.

2-Choisir la bonne teinte

Le rose zéro faute. Voilà une teinte incontournable, qui imite très bien la bonne mine de notre enfance. Convient à toutes les carnations.

Peach up : le pêche qui donne la pêche, qui égaie même le visage le plus terne.

Le marron pas toujours bon : cette teinte creuse plus qu’elle ne donne bonne mine, à utiliser avec modération.

Le prune va aux peaux foncées.

3-Appliquer juste

Première erreur à éviter, c’est d’utiliser le petit pinceau fourni avec le blush. On choisit un gros pinceau pour l’appliquer correctement ; on sourit, par mouvement circulaires on dépose la couleur sur le haut des pommettes en partant vers l’extérieur.

4-Estomper :

Si par mégarde on a mis trop de fard, pas de panique, on élimine le surplus grâce à un mouchoir en papier.

5-Illuminer :

Ce qui est joli c’est d’avoir bonne mine, l’air de rien, mais on peut malgré tout accrocher la lumière grâce à une poudre lumineuse. L’effet lumière est très tendance.

6-Fixer :

 Appliqué à 8h, le blush peut perdre de sa tenue au fur et à mesure que la journée avance. Notre astuce pour le faire durer toute la journée : mouillez un mouchoir de papier et tapoter votre joue fardée. Votre blush ne bougera pas d’une teinte.

Voilà, vous êtes prête à avoir le rose, le pêche, le marron aux joues, sans trop en faire. Le but est d’être jolie, naturelle. Maquillez-vous mes belles, on vous le dit sans fard.



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL