LookLook

Stop à la chute !

Stop a la chute !
10/11/2015 commentaire0 | vue3265 |

C’est l’automne, les arbres perdent leurs feuilles. C’est l’automne, on perd ses cheveux, sauf qu’on tient à notre crinière. Alors cette chute est-elle normale ?

Oui, c’est un phénomène naturel puisqu’on perd ses cheveux à raison de 100/jour. On les retrouve dans la baignoire, sur la brosse, et pourtant ils ne sont pas perdus pour autant. Pourquoi ? Parce qu’il en repousse tout autant. Pour chaque cheveu perdu, un autre repousse. En fait, ils repoussent même tout le temps, ce sont ceux-là qui chassent pour ainsi dire ceux qui sont abîmés, qui ne grandissent plus. C’est lors de la saison d’été qu’ils se régénèrent le plus, sauf qu’on n’y prête pas attention parce qu’on est trop occupé à nager ou bronzer. En plus, l’être humain fait plus attention à ce qu’il perd plutôt qu’à ce qu’il gagne. Jusque là tout est normal.

Par contre, lorsque la perte se prolonge dans le temps (plus de 2 mois) ou qu’on en perd plus que d’habitude (plus de 200/jour), et qu’on sent notre cuir chevelu se dégarnir, là on peut commencer à s’inquiéter, et à chercher la cause.

Parmi les causes les plus courantes :

L’âge : plus on vieillit et moins les cheveux se régénèrent.
Le type de cheveu : un cheveu fin est plus fragile qu’un cheveu épais, moins résistant et plus susceptible de tomber.
Les saisons : on y revient, on perd plus ses cheveux en début d’automne et de printemps.
Les hormones : encore elles, lors de changements hormonaux majeurs, puberté, grossesse, ménopause, arrêt de la pilule.
L’alimentation : une alimentation trop déséquilibrée, des régimes trop privatifs.
Une carence : manque de vitamines ou fer.
Le stress : celui là est fatal pour les cheveux, l’hormone du stress ralentit la pousse de cheveux.

Solutions :

Faire une cure de vitamines B en l’occurrence.
Manger équilibré, en privilégiant les aliments riches en fer (viande saignante, légumes verts).

On bichonne nos cheveux : on ne les lave pas à la sauvage, on masse notre cuir chevelu par des mouvements circulaires, ce qui lui permettra de bien respirer.
On évite de les attacher trop souvent, on ne serre pas trop l’élastique autour.
On évite le stress et on l’évacue en faisant du sport.
Et si la chute n’est pas stoppée, il est recommandé de consulter son dermatologue.



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL