FormeForme

Comment écouter son corps

Comment écouter son corps
05/02/2016 commentaire0 | vue1371 |

Ecouter son corps ne signifie pas mettre un stéthoscope et attendre qu’il vous parle, ça c’est le rôle du médecin. Certaines personnes savent ce dont elles ont besoin, quand et comment. D’autres ont besoin d’un coup de pouce.

 

Notre corps parle, malheureusement il faut maîtriser son langage et surtout prendre le temps de l’écouter. Il est clair qu’on reconnaît les symptômes d’une grippe, d’une gastro, d’une migraine. Mais le corps s’exprime de façon plus douce parfois.

Il serait temps d’écouter ses besoins essentiels et de déchiffrer les signes :

La première des choses à écouter c’est son besoin de sommeil :

Se coucher tard est, à la longue, fatiguant pour un organisme. Lorsque vous sentez la fatigue pointer le bout de son nez, n’attendez pas de finir votre épisode de Scandal (surtout que c’est un DVD), allez vous brosser les dents et filez au lit. Le lendemain matin, votre corps vous en remerciera.

La deuxième est la sensation de faim :

Si votre estomac gargouille, que vous sentez un besoin de manger, faites-le. Quitte à déjeuner ou dîner plus tôt. Car le corps a rarement des besoins inutiles. Besoin d’énergie, coup de pompe, besoin de sucre… le corps manifeste ces besoins d’une seule manière la faim. Alors ne l’affamez pas.

La troisième est la mauvaise mine :

lorsque votre mine tire vers le gris, c’est qu’il est temps de vous aérer. Sortez, marchez, allez au bord de la plage ou en forêt. Seule ou avec des amis. L’essentiel c’est de respirer de l’air pur.

Ecouter son corps n’est pas chose vaine, au contraire, c’est la meilleure manière de lui donner, pour qu’au bout du compte il vous le rende.



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL