FormeForme

Pour passer une bonne année, je fais ma liste de résolutions !

Pour passer une bonne année, je fais ma liste de résolutions !
09/01/2017 commentaire0 | vue1464 |

Chaque année, en se disant bonne année à minuit, on se dit que l’étape d’après est d’avoir des résolutions. La liste parfois est longue, et parfois elle est irréalisable. Car bien souvent on traîne les résolutions de l’an passé qui n’ont pas été tenues. Chaque année la liste se rallonge, et devient limite culpabilisante.

 

Mais le secret des résolutions qu’on tient c’est leur faisabilité. Pas la peine de se faire des plans sur la comète. Autant corriger les résolutions qu’on a du mal à tenir parce qu’on les formule mal.

 

Et celles qui reviennent souvent sont celles-ci

 

Cette année je fais du sport à fond :

 

Cette résolution revient sur notre liste tous les ans, et tous les ans on se retrouve avec des forfaits payés, et un ou deux cours à notre actif. On commence à fond et on s’essouffle très vite. Alors pourquoi ne pas changer de cap cette année ? et se donner comme résolution : cette année je fais de l’exercice. Parce que la formulation de cette manière rend la chose moins lourde et moins contraignante. Faire de l’exercice veut dire bouger, marcher, danser… pas besoin de se mettre de la pression. Si on n’a pas l’habitude de courir on marche, si on n’est pas adepte de fitness, on fait de la danse. Si on n’est pas assidu, on se fixe des objectifs sur un mois et non une semaine.

 

Et on se motive en investissant dans du concret : Acheter un vélo, pour en faire bien entendu. Investir dans une belle paire de baskets, mais alors une super canon, qui donnera envie de les enfiler le plus possible pour faire une marche. Acheter une jolie tenue de sport…

 

Je me mets au régime sec :

 

En voici une autre qu’on tient rarement. On met la barre hyper haut, on se met des objectifs trop restrictifs et au bout du compte, on lâche parce qu’on ne tient plus la distance. Alors prenons cette résolution autrement : je mange sain et je me permets des craquages de temps à autre pour garder le plaisir. Car un régime restrictif n’est jamais bon sur la durée, au contraire, il affame et ne permet aucune rééducation alimentaire. Se priver à la longue déprime et aboutit en fin de compte à l’abandon.

 

Alors reprenez vos résolutions de 2017 avec le sourire, en misant sur la durée et non l’intensité.

 



Voir aussi dans les autres rubriques

Mentions Légales Contact Copyright la vache qui rit® 2015 Réalisation: ARCHIPEL DIGITAL